L'Autre Côté
Hey Salut =)
Certaines catégories que tu voit ici ne sont pas accessibles pour un invité.
Tu peux poster dans Demandes et Suggestions alors n'hésite pas Wink .
Rejoins-nous vite !

Toute l'équipe administrative te souhaite de passer un bon moment !!!


L'apocalypse est présente, elle nous pèse et nous menace... Seuls les élus sauront ce qui se cache sous le nom de l'Autre Côté
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion
Pour réactiver vos comptes : Clique ICI

Partagez | 
 

 Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Anaëlle Sircayen
Serviteur du rêve noir


Messages : 33
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Race :: Loup-garou
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Jeu 2 Sep - 2:45


FICHE PERSONNAGE

Nom : Sircayen
*Prénom*: Anaëlle
*Age*:18 ans
*Résidence*
:Vit principalement dans les bois de l'Autre Côté et dans une chambre d'hotel sur Terre.
*Race*:Louve-garou

Caractère :Ah ! Mon caractère… Il faudrait des mois pour le définir. Des millions de mots ! Il en existe tout de fois un qui pourrait être utile: sadique. Un sadisme doux, enivrant, passionnant et dépourvu de toute pitié. Un sadisme que je chéris, que j’admire que je ne quitte pas… Un sadisme d’amour. Oui, c’est cela. Je suis amoureuse de mon sadisme. Je ne peux vivre sans lui. Être autre chose que moi-même ne m’intéresse pas, je n’ai donc jamais essayé de repousser cette partie « malfaisante ». Parce qu’elle engendre d’autres caractéristiques. L’impartialité par exemple. Une drôle d’équité tout de même. Je suis impartiale sur ce qui me concerne uniquement. On pourrait appeler cela du narcissisme, toutes fois je préfère me dire que je m’apprécie. Je ne m’aime pas, je m’aime bien voilà tout.
C’est injuste, certes, mais peu de vivants pourrait me le reprocher. Je n’en vois que deux, qui sont d’accord sur une chose: mon caractère est invivable. Meian… Et Elia, de temps en temps. Je suis au centre de mon monde, trônant sur le noyau de ma planète en excluant tout intrus par la mort. Ce monde ci est fait de tout. De sauvagerie, de sang et d’amour pour moi-même, comme je l’ai dit. Je suis un loup.
Il y a bien longtemps que mon identité canine a prit place sur celle de l’Homme. Un canidé un peu spécial pour le commun des mortels, effrayant pour ceux qui en connaissent l‘existence et naturel pour les gens comme moi.. Un loup humain ne pourrait même pas toucher mes côtes sans être obliger de sauter. Ils sont trop faibles ces sacs à puces. Quant aux métamorphes, n’en parlons pas. Leur capacité de se transformer en ce qu’il souhaite n’égale jamais la taille de mon second moi. Ou mon unique moi. Je n’ai jamais su s’il fallait dissocier ma partie animale de mon être humain. Cela me parait trop étrange. Pourtant sans viande crue je ne survivrai pas. Et je ne réserve pas cette nourriture à ma partie animale. Un steak saignant, tartare, bleu, qu’importe son nom, est mon met favori. Cuire la viande reviens à la faire mourir. Je suis ravie de vous apprendre que même les organismes déjà passé au trépas ont une seconde vie. Celle que mon estomac leur offre ! Sans ou avec viande crue, je reste très lunatique. La base des Lycanthropes. Imprévisible, sanguinaire et dangereux de par leur savoir.
Personne n’a jamais mentionné la Scienta Infusus dans les écrits sur les lycaons. Ou loup garou tels que l’ont les appellent aujourd’hui. C’est l’instinct. La science infuse de l’instinct animal qui se mêle à notre personnalité humaine. Le savoir de nos ancêtres loups coulant dans nos veines, nous faisant connaître par cœur le territoire de l’Autre-Côté. Tout ce qu’ils ont fait est gravé, là dedans, dans notre mémoire.
C’est dur parfois. De connaître chaque conséquence de nos actes. Cela porte un nom je crois…
La conscience ? Oui, c’est ça. Je n’en ai jamais eu. Je suis très dominatrice. Un autre effet de la louve géante qui dort dans mon ventre. Car je suis la plus grande, la meilleure, la plus fabuleuse, la plus indispeeeeeensable Louve de l’Autre-Côté. La meute vit, elle aussi.
Tout ceux qui sont plus faibles que moi sont mes disciples. Tout les Loup-Garous. Il se peut qu’un jour l’un d’eux me dépassent, mais ce serait difficilement réalisable. Je suis sur l’Autre Monde depuis plus longtemps qu’eux, j’évolue sans cesse et eux n’ont même pas fini leur croissance de louveteau. Qu’ils viennent donc.
Je les attends avec mes crocs.


Physique :Je suis ce qu’on appelle une horreur. Une femme à l’aura irrésistiblement mortelle.
Je tue souvent mes victimes masculines après avoir agi de mon charme sur eux.
L’odeur de la peur est sûrement la meilleure… Avec un sourire enjôleur.
Mes cheveux forment une cascade lugubre dans mon dos. Noir comme la suie, comme les ailes d’un cordeau ou comme un présage de mort. On dit souvent « que la louve noire viennent te tuer » en Autre Côté. Telle une insulte. C’est moi, la louve noire. Les terroriser en essayant de les sauver m’amuse au plus haut point. De dos, je suis une statue grecque. Mon corps est svelte et longiligne, mes hanches et autres courbes bien faites et ma démarche princière. De face, je suis effrayante. Ce sont mes yeux.
Rouges carmins. D’un rouge sang et froid. J’ai un petit nez légèrement en trompette surplombant des lèvres charnues. Je suis narcissique pourtant je dis la vérité. Elles sont de la même couleur que mes yeux, et s’agitent souvent en un sourire narquois. Ma peau est diaphane. Transparente presque.
D’un blanc étrangement net. Le contraste avec mes cheveux et mes yeux est saisissant ! Magnifiquement beau. Je fais 1 m 75. Assez pour montrer mon autorité aux petites gens. Ce qui fait peur chez moi est principalement mon attitude animale. Je suis toujours aux aguets et mes sens en alerte. Je ne suis pas humaine ! Mon ouïe, mon toucher, ma vue, mes papilles et même ma voix sont surdéveloppés.
J’ai ceux d’une prédatrice. A mon plus grand bonheur ! J’ai souvent une expression mielleuse tout en gardant mon autorité. Je suis jeune, pas idiote. Nombreux sont ceux qui veulent ma peau.
En couvre lit.
Une autre personne partage mon être. La louve noire.
Immense. Bien plus que ses congénères.
Sous cette forme, j’atteint facilement 2m 10, voir 2m15 au garrot.
Deux longes canines dépassent de ma bouche, offrant autant de protection qu’un poignard sous leur tranchant d'une taille anormale. Mes yeux rouges restent. Je suis une bête de cauchemar. Noire noire noire ! Et pourtant gracieuse de sauvagerie. Sur mes pattes arrières, je monte sur les quatre mètres. Un colosse. Mes muscles animaux sont fermes et agiles, tout comme ma conscience. Ma robe d’ébène est assez longue et épouse parfaitement chacun de mes mouvements. Un loup garou angora ! Me comparer à un chat n’est pas facile, je vous prie donc de ne pas en rajouter. Les humains me craignent quelle que soit la forme que j’empreinte, et les hybrides, métamorphes et autres erreurs de la nature, m’évitent. Ils sont si petits ! Même un métamorphe lion ne pourrait me tuer. Un éléphant peut être. Ils sont trop lourds, beurk. En parlant de poids, la louve que je suis pèse près d'une tonne. Une tonne de muscle à mon service. Je m’aime en cet instant de contemplation dans mon miroir.

Histoire :
Je sirotai mon thé anglais en lisant le journal. Meurtre, viols, enlèvement, blablablabla.
Les humains ne savent se tenir correctement. Pourtant mes yeux continuèrent à lire rapidement les faits divers. Un assassin ayant tuer sa femme et ses trois enfants fut condamné à 5 ans de prison. La famille des victimes était révoltée. Une gamine ayant été séquestré pendant plus d’un an est morte de faim en s’échappant de chez son bourreau. Le Tsunami **** a causé plus de dix mille morts et près d’un million de blessé dans le sud du Japon. Avec un soupir de découragement, je laissai retomber le journal sur la table de restaurant. Si les humains étaient moins bêtes, nous aurions pu faire justice auprès d’eux en tuant les moins scrupuleux. Sauf qu’ils ont des armes à feu, eux. A quoi nous servirait-elles dans l’Autre Côté ? Un serveur vint interrompre ma petite pensée en s’avançant lassement. Il était de courte taille et une large mèche blonde mangeait la moitié de son visage. Un ados dans un job d’été. Le commis se planta devant moi en demandant d’une voix pleine d’ennui:

- Vous avez choisi ?

Je relevai la tête pour le dévisager. Il recula instinctivement devant mes yeux rouges. Il penserait sûrement à de simples lentilles. Sa posture molle se durcit et un sourire d’espoir se dessina sur son visage. Je le lui retournais en souriant en coin. Dommage pour lui que je n’étais pas en chasse.

- Oui, ce sera deux steaks tartare et une carafe d’eau, s’il vous plaît. Hum.. Pourriez vous ne rien rajouter à la viande ? Aucune herbe, aucune sauce. Je préférerais aussi que le sang reste dans l’assiette.

Il opina en prenant mon menu sous le bras et en partant d’un pas chancelant.
Tous trop faible ces humains !
Je portais la tasse de thé à mes lèvres en gardant un œil vif sur l’entrée du restaurant.
La large salle était à peine remplie.
Ma main pianota sur le bois élimé. Quelle manque de ponctualité !
L’horloge de la pièce faisait résonner les secondes à mon oreille de plus en plus fort.
Je m’y concentrais hâtivement pour passer le temps. Mes sens humains s’étaient nettement amélioré ! 386 secondes plus tard, une silhouette harmonieuse entra. Un homme d’une grandeur impossible, fin et dont les cheveux châtains étaient en bataille.
Je me relevai sur mon siège en agitant la main.
Yauhür vint joyeusement me rejoindre en prenant place en face de mon siège.

-Anaëlle ! Comment vas-tu ?!

Son ton m’agaçait. Trop heureux.

- Je t’en prie, ne fait pas comme si c’était une rencontre fortuite. Tu es là pour moi, pas pour les homards de Chez Iosku.

Je parlais plus froidement qu’avec le petit serveur. J'étais sa supérieure, pas sa copine !
Enfin si, mais pas dans ces moments là.
Il posa une de ses larges mains sur la mienne en me dévisageant de son regard bleu acéré.

- Je t’écoute. Quelque chose d’urgent as-tu dit.

J’ouvris la bouche pour répondre lorsque le commis vint déposer une assiette blanche devant moi.
Il lorgna sur nos mains entrecroisées et perdit son sourire lorsque Yauhür lui adressa un petit grognement. L’assiette blanche, en fait, n'était pas tout à fait immaculée. Du sang en remplissait l’intérieur et deux beaux morceaux de viande fraiche y trônaient au centre. Yauhür huma l’air en sentant l’odeur de la mort. Je commençais à manger par petite bouchées savamment mâchées. Sa main, seule, faisait tâche sur la table. Entre deux morceaux, je piquai ma fourchette dans un endroit tendre en la tendant à mon interlocuteur. Ses pupilles se dilatèrent. Un loup. Toujours le loup. Cependant il ne se jeta pas sur la nourriture. C’était ma proie ! Une fois l’assiette propre comme un sou neuf, je me tamponnai la bouche de ma serviette et lissai mes cheveux de quelques doigts. Il suivit mes gestes avec une expression d’envie flagrante.

- Retiens toi, nous sommes dans le monde des humains, pas chez nous !

- C’est ton monde aussi Ana. Tu est née sur Terre je te rappelle.

- Je suis née louve garou sur Terre et mon âme va à l’Autre Côté. La tienne le devrait aussi d’ailleurs.

Il baissa la tête sous la remontrance hiérarchique et se tut. Enfin !

-Bien. Je voulais t’entretenir d’une affaire pressante. Meian va envoyer de nouvelles troupes sur notre univers pour tuer les nôtres. Je veux que tu fasses passer le message : que tous les Loup-garous protègent les habitants, qu’ils soit d’apparence humaine ou non. Précise que c’est un ordre et que quiconque y désobéira se verra tuer par l’Alpha. Je le sais de par sa stratégie. Toutes les Gardienne font pareil au fil des siècles, le Sang des Ancêtres me le dit, déclarai-je en tapotant ma tempe.

- Pourquoi ne viens tu pas leur dire ? Ils ne refuseraient pas d’obéir à un ordre direct !

- Je vous rejoindrai plus tard. Sûrement trop tard pour l’affrontement. Il faut que je trouve Elia d’abord. Les Elfes doivent officiellement rallier notre cause, même s’ils le font déjà plus ou moins. Qu'est son titre, déjà, à Elia... ? Je crois qu'elle me l'avait dit, un jour..Hm, bref, je ne sais pas encore où elle est. Cela me prendra un petit peu de temps.[b]

- Bien. Je ferai ce qu’il te plait. Quand dois-je repartir ?

[b]Maintenant ! Qu’attends-tu ?!


- Mais je viens d’arriver ! Je pensais pouvoir passer un peu de temps avec toi….

Il était de plus en plus bête. Croyait-il peut-être que je l’aimais ? Ah ! C’était un gentil serviteur tout à fait distrayant, mais jamais rien de plus. Mon cœur était prit par le devoir, non par un homme.
Je touchai son bras en souriant délicieusement.

- Tu sais que notre peuple passe avant tout, bien que tu sois le meilleur compagnon que j’ai jamais eu.

Il se détendit est m’embrassa fugacement. Quels merveilleux effets pouvaient avoir les mensonges !
Il se leva sous mon regard carmin et baisa ma main avant de repartir.
Je devrais peut être promettre Yauhür au rang de Bêta.
Il le méritait. Je suivis des yeux sa sortie, qui fut tout aussi remarquable que son entrée. Bien, il ne me restait plus qu’à trouver Elia. Nous nous étions vu il y avait à peine deux mois. La situation avait dramatiquement changé en faveur de Meian. Je connaissais la Gardienne depuis mon enfance, je connaissais son caractère. Elle ne céderai pas.


Une semaine plus tard.

Tous des incapables. Ils se disputaient pour les responsabilités, montraient les crocs dès que l’un d’eux tendait la main pour obtenir mes faveurs et geignaient de douleur après s’être fait sanctionné.
Oui, tous des incapables. Ils se comportaient tels de jeunes louveteaux. Certains tournaient sur eux-mêmes d’anxiété ou me jetaient des regards apeurés. Mon silence les inquiétait. A juste titre.
Assisse sur une branche pour être à la hauteur des gigantesques loups qui me faisaient face, je les observais. Depuis un petit moment déjà, je préférais garder ma forme humaine durant l’initiation du Conseil de la Lune. J’étais l’exclue ainsi. Et notamment plus remarquable perchée sur mon arbre.
Ils se criaient dessus. Rien d’autres. Pas de commerce, pas d’échanges. Justes des réprimandes. Notre clairière, envahit de hautes herbes et couverte par l’obscurité épaisse de la nuit, faisait bien peur avec ces monstres établis en cercle. Ils y trônaient. Du moins à première vue. Je respirai bruyamment en regardant le ciel sombre de l’Autre Côté. Il était bien plus expressif que celui de la Terre de par son uniformité. Seule l’imagination y prenait place. Un claquement de mâchoire troubla les cris mentaux.
Je reposai mes yeux sur eux en grognant. Un son de tonnerre pour ma frêle enveloppe humaine. Les loups se calmèrent en s’allongeant sur le ventre. Ils se turent. Le silence était bien plus agréable.
D’une torsion du cou, je les fixais méchamment. Idiots !

- Vous n’êtes que des imbéciles ! Vos familles se perdent, meurent de faim ou de leurs blessures suite au récent affrontement qui à affaiblit nos rangs, et vous ne pensez qu’à vos territoires ! L’initiation n’est pas faite pour ça ! Demandez de la nourriture à vos voisins, troquez ce dont vous avez besoin, partagez vos ressources au lieu de faire preuve de tant d’insouciance !

Le silence se troubla de pleurs animaux. Une belle façon de demander mon pardon. Cependant, nous ne pouvions passer plus de temps à renouveler la phase de départ du Conseil de la Lune. Tant pis pour eux. Cela leur apprendra. Des têtes luisantes se posèrent sur le sol en attendant la suite. Leurs robes brillaient dans la nuit. Il y en avait des roux, des acajous, des neigeux, des bistres, des noirs, d’autres blanc et marron… Une vrai palette de couleur. Les loups noirs gagnaient toujours mon attention. Ils me ressemblaient. Un peu.. Leur poil ne prenait pas de reflets bleuets, eux. La plupart portaient leur robe courte. Peu d’angora naissaient chaque années. Raison de plus pour que je sois différente.

- Occupons nous à présent de vos problèmes demandant un jugement neutre. Je vous écoute.

Ils s’assirent en relevant la tête. Les bavardages reprirent sur des sujets plus grave. De petits chuchotements qui s’amplifièrent rapidement. C’était le vote ! Une élection faite pour choisir ce qui méritait d’être présenter à tous et régler, peut être par moi-même s’ils voulaient que je resoude le conflit. Isark, un gérant de la troisième zone, plus au Sud, se leva en m’exposant ses grands yeux verts.
On m’avait rapporté qu’il avait quelques tendances tyranniques…
Sa voix mentale se projeta vers moi. Evidemment, il n’ouvrait pas la gueule pour parler.

- Nous nous sommes mis d’accord. Avant-hier, un enfant non-loup est né. Il ne sent pas l’humain mais n’a pas l’odeur du Prédateur non plus. Sa peau est grise et couverte de poil, pourtant il se tient sur deux jambes ! Ses sens ne sont pas aussi précis que les nôtres mais il est doté d’une grande agilité. En vérité… il pue le chat. Sa mère l’a appelé Outskia. Il semble aussi qu’il ait une…queue de félin..

Je posai ma main sur ma joue. Un enfant non Loup-garou.

- Un hybride…Quel châtiment demandez-vous ?

La haine et le dégoût brilla dans le regard féroce d’Isark. Rien qu’a voir sa fourrure s’agiter, je savais qu’il allait dire une bêtise.

- La mort, Alpha. Il n’a pas à faire partie de notre clan. Je demande la permission de lui enlever la vie.

Des grognements sourds s’élevèrent. Quelque chose n’allait pas. Offrir le trépas à un non-loup était indignant, mais pas de là à faire tant de grabuge. Cela clochait.

- Qui sont les parents ? Tu ne le tueras point sans leur accord.

Un râle s’échappa de sa gorge. Il riait. Son énorme carcasse brune se secouait sous ses rires bruyants.

- Je suis son père ! Quant à ma compagne, elle ne donnera plus jamais le moindre accord de la où elle est ! Cette idiote l’aimait ! AHAh ! Je redemande donc le droit d’éliminer cet horreur d’enfant !

Je respirai difficilement. Mon souffle s’accélérait sous la rage. Il ne fallait pas que je m’énerve. Le tuer ne résoudrait (presque) rien. A voir sa tête, il s’attendait à ma réaction. La langue pendante, Isark gratta le sol de ses puissantes pattes avant. Provocation. Un signe d’irrespect. Les autres gérants geignirent.

- Tu sais que nous risquons de disparaître si la Gardienne continue à nous piéger. Nous avons besoin de femmes pour perpétrer l’espèce. Et toi, que fais-tu, tu tues la tienne à cause d’un malheureux hybride en espérant en plus te débarrasser de ce dernier ? Je vais être claire. Tu es démis de tes fonctions. Ta meute sera remise aux mains de celui qui aspire à ta fonction. Qu’importe son identité, tu ne remettras jamais les pattes dans cette clairière un soir d’avant pleine Lune, louveteau. Je me retiens de te bannir de notre communauté. Tu es libre de continuer à vivre dans ta meute en tant que reclus, rien de plus. Mais je te promets que si tu touches à un cheveux de ton enfant, je viendrais te couper moi-même la jugulaire. A vous autres maintenant. Tant que vos femelles ne mettent pas au monde des humains, je vous interdits de tuer vos progénitures ou ceux des autres. Elles seront toujours utiles à nos côtés. Taskra, je te confie la garde de l’hybride et la responsabilité de nommer le remplaçant d’Isark. Je veux que tu élèves cet enfant comme le tien, est-ce compris ? A présent, il fait parti des Lycanthropes.[/b]

La puissante femelle que je venais de désigner et à qui je connaissais une loyauté et une raison irréprochable, hocha sa massive tête blanche et noire. Le reste de l’auditoire acquiesça d’un jappement lupin. Enfin tous sauf un. Isark n’avait maintenant plus sa place au Conseil de la Lune. S’il se révoltait, il serait définitivement exclu. Et c’est sans surprise ce qu’il fit. Mon ouïe m’apporta ses pas.
Pam Pam Pam Pam. Pam Pam. PAM PAM.
Il courrait le bougre. Sa gueule sertie d’incommensurables crocs s’ouvrit lorsqu’il sauta à la hauteur de ma branche pour me happer. Le choc fut plus rude pour lui que pour moi. Je sautai sur le sol qui s’étirait trois mètres en contre-bas tout en me transformant. Un petit duel me ferai faire de l’exercice.
Le changement radical me faisait toujours le même effet. Cette impression que de l’eau vous engloutissait afin de vous noyer sous votre autre forme. Ce fut plus court cette fois là et c’est à quatre pattes que j’atterris. Je levai mes membres arrières pour m’étirer. Nous somme plus libres en loup géant ! Le-louveteau-impur s’était cogné sur le tronc tel un personnage de dessin animé.
Les couleurs noires et bleues de la nuit étirait mes yeux rouges.
Je fixai le garou qui repartait a toute vitesse dans ma direction.
Celui-qui-avait-déshonorer-la-meute rugit telle une -boule-de-poil-ami-des-Hommes.
Mes pattes arrières se tendirent lorsque je me mis dans la position qu'affectionnaient les humains. Deux pattes.
Quand il arriva près de moi, j’abatis mes griffes-dures-comme-la-pierre sur ses flancs.
Ses dent entaillèrent un minuscule endroit au dessus de mon ventre et il s’étala de tout son long sous mon poids. Il pleurait de douleur. Je devais lui avoir cassé deux ou trois côtes. Ses paupières se fermèrent successivement sur ses yeux verts pour me demander grâce.
Je projetais ma parole-de-deux-jambes vers l’assistance pour que tous entendent.

[b]- La gérante-de-meute, c’est moi !



D’un claquement ferme, je lui brisai la nuque. Le silence accueillit le bruit de la mort.
Sous la force du coup, sa tête se détacha de son corps en roulant un peu plus loin. Je baissai la gueule en agitant les oreilles sous des sons imperceptibles-aux-deux-jambes. Il sentait la viande. Une bonne proie.
Les gérants roulèrent sur le dos en repliant leur pattes avant contre leur puissant poitrails. Ils se soumettaient à ma direction. Satisfaite, je commençai à déchiqueter celui-qui-n’avait-plus-de-souffle en m’allongeant près de sa carcasse. La graisse et le sang coula sur ma fourrure lorsque je croquai les os sous mes molaires. C’était absolument délicieux. Une fois rassasiée et ayant laissé de la chair, j'abandonnais aux exécuteurs-d’ordres le corps du traître. Je reculai pour qu’ils comprennent.
Un par un, ils vinrent chercher leur part et retournèrent manger en cercle.

Un soir d’avant pleine Lune, des loups hurlèrent leur litanie à l’immensité du ciel.








Particularités, suppléments : Est l'Alpha des Loup-Garous

Ce que sait le personnage sur l'Autre Côté : Ce que lui a apprit la Gardienne !

Liens familiaux/amicaux :
(A TENIR A JOUR RÉGULIÈREMENT)Entretient une bonne relation avec Elia et est plus ou moins l'ennemi de Meian

VOUS!
Comment avez-vous trouvé ce RPG :
VIVE NOZOMIE
Qui êtes vous :Je suis moi =D


Dernière édition par Anaëlle Sircayen le Ven 18 Mai - 0:37, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meian
Gardienne du Livre


Messages : 227
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 19
Localisation : En train de vagabonder entre deux mondes

Feuille de personnage
Race :: Métamorphe
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Jeu 2 Sep - 3:20

Promenons-nous, dans les bois, pendant que... AHEUM

Bon bah valider, j'adore ta présentation x)

Tu peux commencer a Rp =) (Mais fallait-il le dire?)

_.~°.~°.~°.~°.~°.~°~.°~.°~.°~.°~.°~._



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
Ilhuïn Alinsor



Messages : 123
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Race :: Humain
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Jeu 2 Sep - 3:35

Hé ben, tu fais peur sur ta pres'. Mais tu écrit tellement bien que ça passe comme un rien.

P.S. Attention à tous, elle est cannibale, et pas que dans son personnage ^^ !

_.~°.~°.~°.~°.~°.~°~.°~.°~.°~.°~.°~._
Loyauté sans faille,
Aveux complets,
Amitié.


Un ami peut il être autre chose que cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meian
Gardienne du Livre


Messages : 227
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 19
Localisation : En train de vagabonder entre deux mondes

Feuille de personnage
Race :: Métamorphe
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Jeu 2 Sep - 3:38

Chuuuuut fallait pas dire sa Ilhuin! xD

_.~°.~°.~°.~°.~°.~°~.°~.°~.°~.°~.°~._



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
Gekkou satsubatsu
Loup-garou


Messages : 86
Date d'inscription : 29/08/2010

Feuille de personnage
Race :: Loup-garou
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Jeu 2 Sep - 4:08

{C'est Elia}
Meian tu remetteras le code convenablement ou tu veux que je le fasse?
[dsl je rep sur le compte de mon amie Gekkou ^^ XD]

_.~°.~°.~°.~°.~°.~°~.°~.°~.°~.°~.°~._
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Meian
Gardienne du Livre


Messages : 227
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 19
Localisation : En train de vagabonder entre deux mondes

Feuille de personnage
Race :: Métamorphe
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Jeu 2 Sep - 4:09

Euuuh... tu peux t'en occuper? parce que je galère toujours quand y a eu un problème, c'est trop chi***... Désolée...

_.~°.~°.~°.~°.~°.~°~.°~.°~.°~.°~.°~._



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lautrecote.forumsactifs.com
Anaëlle Sircayen
Serviteur du rêve noir


Messages : 33
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Race :: Loup-garou
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Jeu 2 Sep - 7:12

Effectivement j'ai un horrible bug .
Je ne peux même pas modifier ma présentaiton ><'
Décidemment les ordis et moi c'est la guerre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis



Messages : 202
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Dans la conscience de mes rêves ... :)

Feuille de personnage
Race :: Humain
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Jeu 2 Sep - 7:15

Bon bah mon chien n'a aucune chance T.T ... Hate de te voir RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaëlle Sircayen
Serviteur du rêve noir


Messages : 33
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Race :: Loup-garou
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Sam 4 Sep - 8:42

Woilaaa !
J'ai remis le code et j'ai rajouté deux bonnes pages word a mon histoire XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilhuïn Alinsor



Messages : 123
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Race :: Humain
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Sam 4 Sep - 22:29

Hé ben, tu racontes ta vie ou quoi ? ^^
Une question cependant s'impose : Tu vas RP à la première personne ? Parce qu'on Rp tous à la 3eme, ca risque pas de faire un décalage ?

_.~°.~°.~°.~°.~°.~°~.°~.°~.°~.°~.°~._
Loyauté sans faille,
Aveux complets,
Amitié.


Un ami peut il être autre chose que cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anaëlle Sircayen
Serviteur du rêve noir


Messages : 33
Date d'inscription : 24/07/2010
Age : 22

Feuille de personnage
Race :: Loup-garou
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Dim 5 Sep - 4:14

Je ne raconte pas ma vie, je fais une présentation de taille correcte.
Mettre dix lignes ne m'interresse pas.
Si je l'avais fait sur d'autres sites, on m'aurait reffoulé direct !
Et puis après trois ans de Rp à la première personne je ne me vois pas changer pour un "décalage" XXD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nipalie
Vampire


Messages : 97
Date d'inscription : 26/07/2010
Age : 19
Localisation : Ben... D'vant mon ordi x)

Feuille de personnage
Race :: Humain
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Dim 5 Sep - 5:04

Perso moi j'ai longtemps hésiter entre faire a la première et a la troisième personne... J'ai le droit de jongler? Parce que j'adore faire a la première personne, mais bon la troisième c'est pas mal non plus xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ilhuïn Alinsor



Messages : 123
Date d'inscription : 30/08/2010

Feuille de personnage
Race :: Humain
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Dim 5 Sep - 6:43

Ca va Ana, t'énerve pas ( elle va me manger NOOOn !!!) je plaisantais ! J'adore ta presentation ! Par contre si tout le monde se met à RP premiere personne, je m'y met aussi parce que je m'étais mit 3eme parce que Arty avait commencé comme ça mais sinon...

_.~°.~°.~°.~°.~°.~°~.°~.°~.°~.°~.°~._
Loyauté sans faille,
Aveux complets,
Amitié.


Un ami peut il être autre chose que cela ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Artemis



Messages : 202
Date d'inscription : 30/08/2010
Age : 21
Localisation : Dans la conscience de mes rêves ... :)

Feuille de personnage
Race :: Humain
Items:
Avertissement:
0/3  (0/3)

MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Dim 5 Sep - 6:54

Moi je me fiche de quelle personne , un RP reste un RP premiere ou troisimeme personne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu    Aujourd'hui à 16:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Loup, où es-tuuuuuuuuuuuu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Quête]La prière du vieux loup 1
» Un simple POEME qui dit tant de notre SORT :Le loup et le chien
» On ne change pas un loup solitaire...[Lorelai & Linfa]
» Le loup de la gloire[PV la reine^^]
» ♪ Promenons-nous dans les bois tant que le loup n'y est pas ♫ [PV Tar Etts]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Autre Côté :: Avant le RP... =) :: Présentation :: Présentation acceptées-
Sauter vers: